Skip to content

La mise à jour de Lumina™ aide les entreprises à assurer leur conformité

De nouvelles fonctionnalités, avec un aperçu des causes profondes et des actions correctives les plus courantes en cas de non-conformité, facilitent l'amélioration du système de management.

Les entreprises pour lesquelles la certification n'est encore qu'un passeport commercial risquent de passer à côté d'opportunités qui s'offrent à elles. Les entreprises qui vont au-delà de la conformité pour développer des systèmes de management performants améliorent également la façon dont elles gèrent les risques et les processus vitaux qui contribuent à la réussite de l'entreprise. Lorsqu'elle est bien menée, la certification peut renforcer la confiance des parties prenantes et faciliter le travail d'amélioration continue avant, pendant et après l'audit lui-même.

"Bien que l'audit de certification n'ait lieu qu'une fois par an, il fournit des informations essentielles pour maintenir et améliorer votre système de management le reste de l'année. Pour soutenir le parcours d'amélioration continue des entreprises, nous avons développé une série d'outils digitaux permettant aux clients de s'appuyer sur notre expertise en matière d'analyse de données et de système de management ", déclare Stefano Crea, Global Market & Industries Director chez DNV.

Lumina™ est l'un de ces outils digitaux développés par DNV pour aider les entreprises à tirer plus de valeur du processus de certification. Il s'appuie sur l'analyse des données d'audit des 70 000 clients de DNV dans le monde, complétée par l'expérience et l'expertise en matière d'audit. La première version de Lumina était principalement un outil de benchmarking des performances. Mais cette version améliorée apporte de nouvelles fonctionnalités pour aider les entreprises à se préparer aux audits de certification et à clôturer les résultats d'audit de manière robuste.

Les entreprises peuvent toujours parcourir le tableau de bord de Lumina pour connaître les pièges les plus courants pour chaque norme de système de management, ce qui les aide à concentrer leurs efforts sur les domaines présentant le risque le plus élevé de non-conformités. La nouvelle version prend également en charge l'analyse des causes profondes des différentes non-conformités et fournit une liste des correctifs les plus courants par clause et sous-clause.

L'analyse approfondie des causes profondes est une étape que les entreprises prennent souvent à la légère, voire sautent. Bien qu'elles puissent être en mesure de clôturer la non-conformité, les actions correctives ponctuelles les empêchent souvent d'avoir une vue d'ensemble. La compréhension de tout problème structurel sous-jacent au système de management permet des améliorations plus holistiques et durables.

"Les entreprises d'aujourd'hui sont confrontées à des exigences et à des risques de plus en plus nombreux. Un système de management certifié et performant peut vraiment aider les entreprises non seulement à répondre aux exigences de conformité, mais aussi à gérer les risques, à améliorer la performance et à appliquer la gouvernance pour répondre aux demandes relatives aux ODD ou à la performance ESG et, en fin de compte, à renforcer la résilience de l'entreprise et à atteindre les objectifs commerciaux", ajoute Stefano Crea.